ICI, en exclusivité : Retrouvez tous les livres édités par Les Presses du Midi.
17,00 € l'unité ISBN: : 9782812707001

Les murs noirs de Sylvie Callet

CATEGORIES : Mémoires & correspondances Tags :
RESUME :
Lorsqu’une jeune fille passe la porte de la grande bâtisse aux murs noirs, elle ignore que, la plupart du temps, c’est pour toujours ! Elle espère y trouver une compensation à son dénuement, un refuge face à l’adversité de la maladie, du handicap, de l’abandon. Pendant plus d’un siècle, l’austère maison du quartier d’Ainay à Lyon offrira l’asile à des jeunes filles dites « incurables ». Elles y grandiront, y travailleront, y vieilliront et y mourront à l’abri du monde. Sans aucun doute, ceux, et surtout celles, qui oeuvrent pour recueillir, élever et soigner des filles déshéritées par le sort ou délaissées par leur entourage, le font avec la même volonté louable que celle d’Adélaïde Perrin, la fondatrice. Mais le prix à payer pour bénéficier de cet asile est lourd, c’est celui du renoncement à la possibilité de diriger sa vie : pour mieux protéger les filles invalides, l’institution les entoure de murs noirs qui les contraignent à une existence confinée.  

QUANTITE:
Partager
L'editeur
Services
  • Livraison gratuite pour toute la France métropolitaine.

  • Pour tous envois à l'étranger et DOM/TOM : NOS CONDITIONS

  • Livraison en trois jours après la réception de votre paiement

  • Une équipe à votre disposition par téléphone pour toutes précisions sur nos produits

  • Paiement électronique sécurisé avec Paybox.

ISBN : 978-28127-0700-1
CODE BARRE : 978-28127-0700-1
TITRE : LES MURS NOIRS
AUTEUR : CALLET Sylvie
PAGES : 145
PRESENTATION : Broché
PRIX PUBLIC : 17 Euros
TVA : 5,5
DATE PARUTION : 25/07/2015
FORMAT : 14 x 21
POIDS : 199 g
Dewey : Roman français
RESUME :
Lorsqu’une jeune fille passe la porte de la grande bâtisse aux murs noirs, elle ignore que, la plupart du temps, c’est pour toujours ! Elle espère y trouver une compensation à son dénuement, un refuge face à l’adversité de la maladie, du handicap, de l’abandon. Pendant plus d’un siècle, l’austère maison du quartier d’Ainay à Lyon offrira l’asile à des jeunes filles dites « incurables ». Elles y grandiront, y travailleront, y vieilliront et y mourront à l’abri du monde. Sans aucun doute, ceux, et surtout celles, qui oeuvrent pour recueillir, élever et soigner des filles déshéritées par le sort ou délaissées par leur entourage, le font avec la même volonté louable que celle d’Adélaïde Perrin, la fondatrice. Mais le prix à payer pour bénéficier de cet asile est lourd, c’est celui du renoncement à la possibilité de diriger sa vie : pour mieux protéger les filles invalides, l’institution les entoure de murs noirs qui les contraignent à une existence confinée.  

A propos

Créée en 1981 la Maison d'édition Les Presses du Midi n'a cessé de grandir au fil des ans au point d'être aujourd'hui une ... Lire le suite

Nos tweets

Newsletter

Paiements acceptés: