18,00 € l'unité ISBN: : 9782812704734

OE de Velina Zvancharova

CATEGORIES : Romans français Tags :
Resume :


Les particules délicates persévéraient à éviter les faux pas. La suspension dans l’air était leur vie. Le toucher du moindre objet les transformait en poussière.

Près de la porte d’entrée, un aiguillon s’ingéniait à embrasser une framboise. Il habitait sur la même ronce qu’elle, mais n’arrivait pas à l’atteindre.

Alors, les yeux baissé et sur un ton d’infériorité pour éviter le moindre risque d’apparaître méchante ou insolente, la femme qui faisait briller le parquet dit à la femme sur laquelle brillaient des bijoux précieux : « Personne n’échappe au destin. »

Le jeu commençait. Ni l’un ni l’autre ne connaissaient la façon dont les Egyptiens avaient construit les pyramides. Mais tous les deux maîtrisaient l’architecture nécessaire pour bâtir un empire. Kopeleff sourit plus fort. Il savait comment devenir le seul empereur.

Les petits cristaux d’eau congelés avaient hâte de cacher ce corps transi et l’espoir pénible dans les yeux. Pour préserver la réputation de la neige. Et n’être que des flocons de neige féeriques dans un décor féerique, blanc et propre.

QUANTITE:
Partager
L'editeur
Services
  • Livraison gratuite pour toute la France métropolitaine.

  • Pour tous envois à l'étranger et DOM/TOM : NOS CONDITIONS

  • Livraison en trois jours après la réception de votre paiement

  • Une équipe à votre disposition par téléphone pour toutes précisions sur nos produits

  • Paiement électronique sécurisé avec Paybox.

ISBN : 978-2-8127-0473-4
CODE BARRE : 978-2-8127-0473-4
TITRE : OE
AUTEUR : ZVANCHAROVA Velina
PAGES : 238
PRESENTATION : Broché
PRIX PUBLIC : 18 Euros
TVA : 5.5
DATE PARUTION : 15/07/2013
FORMAT : 14 x 21
Dewey : Roman français

Resume :


Les particules délicates persévéraient à éviter les faux pas. La suspension dans l’air était leur vie. Le toucher du moindre objet les transformait en poussière.

Près de la porte d’entrée, un aiguillon s’ingéniait à embrasser une framboise. Il habitait sur la même ronce qu’elle, mais n’arrivait pas à l’atteindre.

Alors, les yeux baissé et sur un ton d’infériorité pour éviter le moindre risque d’apparaître méchante ou insolente, la femme qui faisait briller le parquet dit à la femme sur laquelle brillaient des bijoux précieux : « Personne n’échappe au destin. »

Le jeu commençait. Ni l’un ni l’autre ne connaissaient la façon dont les Egyptiens avaient construit les pyramides. Mais tous les deux maîtrisaient l’architecture nécessaire pour bâtir un empire. Kopeleff sourit plus fort. Il savait comment devenir le seul empereur.

Les petits cristaux d’eau congelés avaient hâte de cacher ce corps transi et l’espoir pénible dans les yeux. Pour préserver la réputation de la neige. Et n’être que des flocons de neige féeriques dans un décor féerique, blanc et propre.

A propos

Créée en 1981 la Maison d'édition Les Presses du Midi n'a cessé de grandir au fil des ans au point d'être aujourd'hui une ... Lire le suite

Nos tweets

Newsletter

Paiements acceptés: